Forum sur l'art de Viggo Mortensen


Pour tous les amoureux de son art... ou de l'art en général
 
HomeSearchRegisterLog in

Share | 
 

 L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6  Next
AuthorMessage
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 21:28

Originellement posté par DAUDIE le 31/10/05 en réponse à SYRA


Tu as raison Syra d'être franche sur tes gouts, c'est tout à ton honneur! J'avoue que j'accroche réellement au viggo photographe-poète-peintre pour de multiples raisons que je tenterai d'expliciter du mieux que je peux dans ce topic!!!

A+ Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:12

Originellement posté par WAENELIN le 01/11/05


J'ai un peu de mal avec ses peintures, Daudie, tu le sais... et avec l'abstrait en général. Néanmoins celle dont tu voulais parler (Wall 1997) me fait penser à une de Max Ernst qui m'avait marquée :


Max Ernst. Colorado of Medusa, Color-Raft of Medusa. 1953. Oil on canvas. 75 x 92 cm.


Je ne saurais expliquer longuement pourquoi, mais le ressenti est assez semblable dans les 2 cas (l'angoisse en moins) : malaise, potentialité, choses cachées, gachées, enfouies par d'autres, sentiment d'être observé... Malgré son côté abstrait, je dois reconnaître que cette toile de Ernst me fait quelque chose.

Ce n'est pas la première fois qu'un truc de Vig me rappelle Max Ernst. Je poste le deuxième lien ensuite, le temps de retrouver la photo de Viggo à laquelle je pense...

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:31

Originellement posté par WAENELIN le 01/11/05


Voilà, j'ai retrouvé ce que j'avais en tête :
L'une des photos de Vig que je préfère est la Chetwood#2 (2000) (j'ai fait tous mes bouquins mais pas moyen de la retrouver... je l'enverrai par mail à ceux qui le veulent)

Toute la série des Chetwood est géniale (celle des racines de l'arbre aussi, notamment), mais dans celle ci il y a un sentiment d'étrangeté, de profondeur, d'épaisseur du mystère vraiment frappant.

Je la rapproche de ceci :


Max Ernst, The Eye of Silence. 1943/44. Oil on canvas. 108 x 141 cm,

ou de ça :




ça vous paraîtra peut être bizarre, hein... Mais pr moi la forêt de Viggo est aussi surréaliste que celles là. Même sensation d'étrangeté, de mystère et d'un surgissement possible, même présence hallucinante.

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:36

Originellement posté par WAENELIN le 01/11/05


Voilà, j'ai fait ma part pr ce soir... j'espère que tu me remercieras Daudie de faire vivre ce topic alors que tu ne nous a fait l'aumône que de 3 lignes aujourd'hui !!! Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Oui je sais tu es bookée, mais quand même Razz Wink

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:40

Originellement posté par DAUDIE le 01/11/05 en réponse à WAENELIN


Effectivement ma Waë je fais ce que je peux pour venir autant que possible! d'autant que là mon ordi est en réparation donc je suis encore sur le pc de mon homme bref rien n'est facile ces temps-ci! Nevertheless, ta mise en parallèle du tableau de Ernst + photo Viggo mortensen est très judicieuse!


Alors je prends une seconde peinture, de VM:
SELF PORTRAIT April (1999-2002).

Un auto-portrait...Qui met la bouche de son auteur en exergue..On retrouve donc toujours la problématique de l'expression: un besoin vital chez viggo mortensen . Tous ses tableaux font référence à ce sujet : l'écrit, comme il a été dit omniprésent, ici la bouche bref le language parlé ...
Communiquer, pouvoir exprimer ses émotions ,ses idées et s'exprimer par tous moyens voilà ce qui pour moi peut constituer une première lecture, en surface, des tableaux de viggo mortensen.

Ce qui m'interpelle le plus dans les peintures de VM ici postées , ce sont les couleurs chaudes, intenses savamment mélangées aux tons plus pastels.

Ensuite il est clair que VM veut se défaire ici d'un carcan trop réaliste = pas de bornes à son mode d'expression par la peinture, pas même celle imposée par toute représentation réaliste d'un objet, d'un paysage et qui oblige à respecter l'intégrité, la forme, la substance de ce qui est pris pour modèle ou source d'inspiration.

Donc de l'abstrait pour VM avec quelques pointes de réalisme si nécessaire (exemple donné plus tard).

Pour ma part, VM veut laisser libre cours à son imagination...Et il semble appliquer le même principe en poésie: pas de rime d'un mot à l'autre, c l'ensemble du texte qui apparait au final harmonieux, ryhtmé.

Bien voilà j'en ai fini avec mes élucubrations matinales! Bon dimanche à mes viggo-teamers préférés!

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:49

Originellement posté par WAENELIN le 01/11/05 en réponse à DAUDIE


C'est intéressant ton analyse Daudie parce que je ne "sens" pas trop les toiles de Vig, quant à moi. N'hésite pas à développer, ça m'intéresse. Et fais des parallèles aussi, quand tu auras le temps...

J'aime bien cette toile. C'est pas celle qui me plait le plus, mais qd même. Je bosserai un peu dessus ce soir.

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:50

Originellement posté par WAENELIN le 01/11/05



Extrait de la préface de SignLangage que je voulais mettre l'autre jour :

Mortensen’s paintings relate to his photography in the sense that they also teem with lived incidents. They are collages, brushings of materials, and words, all used, felt, and constantly touched. Redefined and restated, there is always something beneath, rubbed out, obliterated, nuanced; there is always more happening. Words from his poems, found phrases, or overheard whispers both succumb and survive as they enter the field of the work.

Kevin Power
Viggo Mortensen: A Life Tracking Itself
Signlanguage 2002

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke


Last edited by on Sun 4 Dec - 1:14; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:53

Originellement posté par DAUDIE le 01/11/05


Juste une quesition : à quand une sculpture de VM? Lui qui aime tant le contact avec la matière qui aime en jouer, qui aime la faconner devrait laisser sa sensibilité aller vers cet autre mode d'expression artistique..Je pense que ce n'est qu'une question de temps, qu'il n'hésitera pas à se lancer...Reste à savoir quand!

Donnez vos avis sur la question

A ce propos il est à noter que beaucoup d'artistes, peintres à l'origine se sont diversifiés et en sont venus plus ou moins habilement à la sculpture : picasso, degas, miro..

Pour en revenir à VM-le peintre, il me semble que l'on peut établir un parallèle entre Miro et VM du moins sur l'utilisation des couleurs.
Je posterai très bientôt de manière plus précise sur ce point. Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:55

Originellement posté par DAUDIE le 01/11/05


Viggo Mortensen et son rapport à la matière sous toutes ses formes en illustration de mon précédent propos :

"I like to paint and I like glue. I like gel, you know? Acrylic gel. It's fun to play with that and see what that does. I mean, some of the things are things you're not supposed to mix; oil, acrylics, or water. I just like to get dirty and play with it and see what happens. It's just fun. Sometimes you get something interesting by accident by coating something with some thing you haven't tried coating with before. You just have a hunch that will do something to It will change the texture or alter it some how chemically in an interesting way and change the tone of it. I don't know. I don't have a reason really...”

Viggo Mortensen
The Fire That Fuels an Artist's Heart

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 22:59

Originellement posté par DAUDIE le 01/11/05 en réponse à LOUIS ASJ



Nous avons à présent abordé les 3 axes artistiques majeurs qu'utilise VM : écrit, peinture, photographie.
Allons donc plus en profondeur sur les oeuvres que nous avons déjà abordés et notammment "Communion".


Louis a posté ici une excellente photo (la dernière), car elle illustre bien le caractère très introspectif du poème :le narrateur de cette histoire est en doute, il s'interroge, se questionne sur le devenir de sa relation avec cet autre qui d'ailleurs n'est pas plus précisément défini :il pourrait s'agir aussi bien d'une femme que d'un homme.

Sur cette image, le personnage au centre semble lui aussi seul, surement en réflexion comme l'y invite le paysage calme, demesuré, sans limite apparente qui s'offre à lui.

Exactement comme je me représente le "je " du poème, face à l'immensité d'un tel paysage, se remémorant les moments heureux passés avec l'autre, moments appartenant peut etre au passé.

Un "je" seul donc qui ne partage pas ses doutes avec l'autre, absent pour moi du poème (le questionnement de l'auteur reste sans réponse) comme il l'est sur cette photo.



Louis n'hésite donc pas à poster d'autres clichés...Tu vois combien ils m'inspirent!!! Very Happy Very Happy Very Happy

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 23:03

Originellement posté par DAUDIE le 04/11/05


pour alimenter notre réflexion sur communion, j'en poste ici la définition :

"accord intellectuel, spirituel ou affectif (avec quelqu'un ou quelque chose)"

J'ai le sentiment au terme de la lecture du poème,que l'histoire qui nous a été narrée appartient au passé et que la "communion" qui a peut etre un temps existé entre les 2 protagonistes n'est plus, que cet "accord" a fait place à une certaine incompréhension :

WERE YOU TAKING
IN MY FACE TO
SAVE AN IMAGE
YOU'VE RARELY ALLOWED
YOURSELF AFTER LEAVING
THAT COLD ALCOVE?

AM I A PHOTOGRAPH
YOU GAZE AT IN
MOMENTS OF WEAKNESS?

Que pensait réelllement l'autre en étant avec moi? S'interroge peut etre le " je" du texte. Pourquoi m'avait il /elle choisi(e)? Quels étaient les émotions qui animaient l'autre lorsque nous étions réunis? L'amour? La compassion? Le doute? Le regret?


IS
FRIENDSHIP CANCELLED
IF WE CAN'T CALL
EACH OTHER ANYMORE
IN AMNESIA?

Qu'en est il des moments partagés ensemble après la rupture?
Je pense que les 2 sujets du poème viennent de rompre, et le "je " se demande s'il y a un "après", si l'amitié peut perdurer après la séparation et ne doit pas plutôt être mise de côté car brèche ouverte à une souffrance que l'on veut effacer ( se confronter avec l'autre qui nous fait souffrir parce qu'il est parti ou qui souffre parce que nous l'avons quitté)...

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Thu 1 Dec - 23:06

Originellemt posté par DAUDIE le 04/11/05


il me revient à l'esprit un poème de louis aragon sur sa compagne elsa triolet :


"LES YEUX D'ELSA"


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa



"NOUS DORMIRONS ENSEMBLE"

Nous dormirons ensemble
Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l'enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C'était hier que je t'ai dit
Nous dormirons ensemble

C'était hier et c'est demain
Je n'ai plus que toi de chemin
J'ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l'amble
Tout ce qu'il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J'ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t'aime que j'en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble ...



Un peu de "Communion" se retrouve en ces deux superbes poèmes non?

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:19

Originellement posté par VIGGOBSESSION le 04/11/05
toujours à propos de "Wall"

Ce tableau la, evoque, selon moi, la violence, la revolution, la confrontation entre l'ordre etablie et la rebellion...

Il y a vraiment un coté "rebelle" qui ressort, vous trouvez pas ? Le rouge insiste d'autant plus sur cette idée, rouge couleur de la passion, donc de la violence...Et l'ecriture, tres grossière ne fait qu'amplifier cette impression..
La violence c'est vraiment ce qu'il m'evoque..

C'est bien parti pour etre un très bon topic !

Bravo d'avoir eu cette idée daudinette ! Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:36

Originellement posté par WAENELIN le 04/11/05



Commentaire de Communion

Bon, comme je te le disais par MSN Daudie, je n'ai pas super envie de faire un vrai commentaire "scolaire" de ses poèmes... mais bon je vais quand même faire un commentaire de celui-ci, puisqu'on en a parlé, mais de manière complètement informelle.

Tu verras, mon ressenti est sensiblement différent du tien.



Pour commencer, j'ai pour ma part l'impression très forte que ce poème relate un début et non une fin. L'instant qui est décrit ici - car pr moi les réflexions a posteriori se réfèrent toutes à un même instant, ou se recentrent autour de lui - a marqué un changement, une rupture dans le mode de relation entre le narrateur et "l'autre" (homme ou femme). Et le premier de s'interroger sur les causes et les conséquences de ce changement, et le devenir de leur relation...


Ze m'explique Very Happy


Il s'est passé "la nuit dernière" ("last night") quelque chose de singulier, quelque chose qui ne s'était encore jamais produit ("first time... with permission", they've held me now", "early theory"). On ne sait si le narrateur regrette cet événement, mais on a le sentiment d'un aboutissement à la fois surprenant et inéluctable par l'intensité de l'attente et de la complicité qui l'ont amené : "to wonder openly at", "waited impossibly on". La chose était inéluctable, naturelle, et elle est maintenant définitive : "eyes lock [=>fascination, destin] turns forever into one more veil that falls away". Un glissement s'est produit, une étape est franchie : "we've left shore somehow".


Ce sentiment d'inéluctabilité est évoqué avec nostalgie dans toute la partie 1, quand le narrateur rappelle à lui le souvenir de cette nuit : cf "each smile... makes harder avoiding". Le champ sémantique de la complicité, de l'intimité et de la proximité est ici énorme : "smile returned", "curtain shadows", "safe / skin against skin" et au début : "close"... C'est un moment de communion absolue, un trésor de compassion longtemps retenu dans la pudeur et qui s'épanouit enfin ("bloom").
Moment apaisant de complétude ("our faces fit") qui apaise enfin les angoisses du narrateur ("night air that had me shaking" part 2, "cradling my grateful skull" part 4) dans une harmonie bienheureuse.


Seulement voilà... toute rupture, même attendue et autant souhaitée, même - pourrait-on dire - nécessaire, implique la perte de quelque chose... "we've left shore somehow"... mais pour aller vers où ? Qu'est ce qui a été perdu, gâché dans la bataille ? Is friendship cancelled, notre amitié est elle caduque, annulée, détruite par cet instant qui ne serait alors qu'une affreuse erreur qu'il aurait mieux valu ne jamais commettre ? Ne pourrons-nous "plus jamais" ("anymore") goûter cette complicité partagée ("last glances") que, il est vrai, l'on pressentait déjà un peu coupable ("suspicious clocks... have enough") ?


Et voilà que le doute ronge le narrateur, voilà qu'il remet en question toute la relation qui l'unit à l'autre et jusqu'à l'authenticité même des moments qui ont mené à cette glissade qu'il craint tragique : quelle image as-tu de moi ? que suis-je pour toi ? (part 4 premier paragraphe). M'as tu réellement compris (part 4 2ème paragraphe) ?


Et finalement le questionnement s'arrête, frappé par l'impossible communicabilité du sentiment. On devine que le doute et l'angoisse survivent dans le coeur du poète, mais l'écrit est trop pauvre, trop fragile et trop traître surtout pour risquer de lui confier de tels questionnements. Gardons en soi ces doutes comme ces moments sacrés, ne gâchons pas l'amour (l'amitié ?) par la griffure d'une formulation imparfaite qui risque de provoquer incompréhension là où le silence avait mené à la communion...

"Don't dare write
it down for fear it'll
become words, just
words..."



Décidément ce poème est sublime I love you I love you I love you cyclops I love you I love you I love you

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:54

Originellement posté par LOUIS ASJ le 05/11/05 en réponse à WAENELIN


Moi, je l'avais vraiment ressenti comme une fin, comme Daudie, mais ton explication sur le fait que ça puisse être un début est très convaincante... d'ailleurs, je ne trouve pas de faille à ton raisonnement...

Alors disons que Viggo est très fort et qu'il l'a fait exprès pour que ça puisse être compris dans les deux sens et que ça fasse réfléchir ses viggettes préférées, qu'elle parlent de son oeuvre, parce qu'il sait bien que c'est quelque chose qu'elles aiment faire. Very Happy

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:57

Originellement posté par SYRA le 05/11/05 en réponse à WAENELIN


C'est bizarre parce que tu dis que pour toi, le poème raconte plus le début que la fin d'une histoire. Tes propos me font sentir que c'est les deux à la fois.
En lisant Daudie, je ressentais les 2 également mais plus espacés dans le temps. Le début, il y a longtemps et la fin d'une longue histoire maintenant.
Dans tes explications, tout est resserré en une seule nuit. Le début, au début de la nuit et la fin, au petit matin.

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:58

Originellement posté par WAENELIN le 05/11/05 en réponse à SYRA


Non, en fait je pense que la nuit en question est un moment-charnière : fin d'un mode de relation et (peut-être) début d'un autre; en tout cas changement et remise en question.
Donc l'ambivalence subsiste effectivement et les 2 lectures sont possibles. Wink

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 0:59

Originellemt posté par VIGGOBSESSION le 05/11/05 en réponse à WAENELIN


Wae,
Après avoir lue ton analyse de "Communion" qui est, entre parenthèses, vraiment très interessante, je peux te dire que j'ai le meme ressenti que toi sur ce poeme...

Je n'aime pas l'idée que cela refère a un dechirement , à une fin...J' y vois, comme toi, un nouveau commencement,un passage, une evolution...mais pas une fin...
Leur relation ne sera plus jamais comme avant , apres ce qui s'est passé entre eux...Ils ne s'attendaient pas a ce que cela se passe, c'est arrivé et ils ont peur de l'inconnu, de ce que cela va engendrer...

C'est une bonne illustration des relations d'amitié - amoureuses entre hommes et femmes...A partir du moment où vous devenez plus intimes, le risque de ne plus jamais retrouver la meme amitié se présente, un risque qu'on prend ou pas...Et dans le cas des 2 protagonistes du poeme, ils l'ont pris...

Il y a aussi la peur du temps qui s'ecoule, à jamais perdu, qui me frappe ici..."la fin du jour","les horloges", Et l'expression tout a la fin "de peur que cela ne devienne des mots, juste des mots.."
Tout ceci renforcé par "suis-je une photographie que tu contemples dans les moments de faiblesses ?" que j'associe egalement a un souvenir du passé...

Ce poeme me touche beaucoup car, moi meme, j'ai peur du temps qui passe sans qu'on puisse l'arreter, j'ai peur de cette impression de ne pouvoir rien maitriser et de l'evolution des relations et des sentiments...

Enfin, voila, mes impressions sont moins bien retransmises que Wae, qui a un don pour faire partager son ressenti aux autres , mais j'espere que vous voyez quand meme ce que je veux dire ! Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 1:01

Originellement posté par VIGGOBSESSION le 05/11/05


Au fait, je ne sais pas si la question a deja été elucidée mais je ne comprend pas la signification de la fin du 2ème paragraphe avec la porte anglicane... Qu'avez vous compris ?
Merci de me repondre Wink

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 1:06

Originellement posté par VIGGOBSESSION le 05/11/05


Voici la photo que j'associe à "Océan", je la trouve vraiment magnifique..
Je pensais l'associer a "Communion" mais je la trouve plus proche d'"Ocean"...
Vous en pensez quoi ? Smile


_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 1:11

Originellement posté par WAENELIN le 05/11/50 en réponse à VIGGOBSESSION


Merci de participer à ce topic ! Smile
Je réponds à tous tes posts 1 par 1...

Sur la violence dans Wall :

Oui c vrai, c'est une des peintures de Vig où cet aspect ressort le plus.

Révolution ou rébellion je ne pense pas (quoique l'aspect "taggé" du mur puisse appuyer cette idée) mais violence certainement : le poème dont on aperçoit des bouts, et autour duquel s'articule la peinture, parle d'un chien battu; c'est un texte très fort et très dur.

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 1:58

Originellement posté par WAENELIN le 05/11/50 en réponse à VIGGOBSESSION


Tes remarques complètent fort bien nos précédentes analyses, c'est intéressant bounce

Merci notamment d'avoir relevé l'aspect perte/fuite du temps, que je n'avais pas assez noté. C'est vrai que l'idée du temps et des sentiments qui nous échappent est présente en pointillés ds le poème, ce qui participe d'ailleurs à le rendre si poignant de nostalgie.

Je pense que vous comprenez maintenant pourquoi je disais au début que je ressentais beaucoup d'angoisse, de doutes et d'enjeux derrière l'apparente quiétude du poème, et pourquoi j'y associais le Bonnard ?

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 2:00

Originellement posté par WAENELIN le 05/11/05 en réponse à VIGGOBSESSION


Sur la porte anglicane, je ne vois pas bien ce que tu ne comprends pas ... ? tu peux préciser ?

Merci aussi pr la photo, elle est magnifique. Toutes celles qui ont été postées sont intéressantes... en ce qui me concerne, ma préférence va à celle postée par Louis avec le personnage central (pr "Oceans take our secrets").

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 2:01

Originellement posté par VIGGOBSESSION le 05/11/05 en réponse à WAENELIN


Eh bien, en fait, je ne vois pas la signification et le message qui passe a travers "cette porte anglicane"... Question
Est-ce une fois de plus, l'idée de passage exprimé par cette porte, puisqu'ils passent d'une piece connue à une piece inconnue ? Ou, tu y vois un autre sens ? Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   Fri 2 Dec - 2:04

Originellement posté par VIGGOBSESSION le 05/11/05 en réponse à WAENELIN


Sur Communion

Je comprends cette angoisse et ces doutes que tu ressens a la lecture de ce poeme, c'est l'effet qu'il a sur moi également...
Et dans le tableau de Bonnard que tu as posté, on retrouve effectivement cette impression de "calme avant la tempete" si je peux dire... Tout parait paisible, sage, chaleureux en particulier grace aux couleurs et à la pièce representée par Bonnard mais par la fenetre, on apercoit un paysage nettement plus froid et inquietant...Bon, evidemment, ce n'est pas exactement comme le poeme de Viggo mais l'impression qui s'en degage est similaire en effet ! Smile

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke


Last edited by on Fri 2 Dec - 2:05; edited 1 time in total
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
Sponsored content




PostSubject: Re: L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes   

Back to top Go down
 
L'art en transversalité : de Viggo à d'autres artistes
View previous topic View next topic Back to top 
Page 2 of 6Go to page : Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6  Next
 Similar topics
-
» Exposition Transversalité à St Jean de Monts
» Appaloosa - western de Ed Harris avec Viggo
» Viggo Mortensen: Aragorn, mais pas que...
» Viggo Jespersen - Skårup
» portraits au crayon

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Forum sur l'art de Viggo Mortensen :: From his to their paths-
Jump to: