Forum sur l'art de Viggo Mortensen


Pour tous les amoureux de son art... ou de l'art en général
 
HomeSearchRegisterLog in

Share | 
 

 Ruptures artistiques et Art

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Daudie
Viggette modo
avatar

Number of posts : 229
Age : 39
Localisation : en plein dans sa mouille
Registration date : 2005-11-25

PostSubject: Ruptures artistiques et Art   Sun 22 Jan - 22:39

Question Quels ont été les grands bouleversements opérés par l’art moderne sur la vision artistique qui préexistait jusqu’alors et quels ont été les évolutions postérieures à l’émergence de ce dernier...
Et à qui doit-on ces divers changements ?

Question Lesdits artistes avaient-ils toujours conscience de cette (r)évolution qu'ils initiaient ? Et entre la démarche volontaire d'un Kandinsky, pour reprendre les exemples déjà évoqués, et la modernité sous-jacente d'un Cézanne, quels points communs et quelles différences ?

Question Plus profondément, la modernité ou le caractère révolutionnaire d'un artiste peuvent-ils être jugés - et même aperçus - autrement qu'a posteriori, avec le recul de l'histoire de l'art ?
Mais que penser alors d'un Baudelaire s'inscrivant de l'intérieur et de l'extérieur dans une dynamique absolument moderne, se faisant le chantre de la modernité à la fois dans ses poèmes et dans ses critiques d'art ? Faut-il envisager que seul l'artiste soit à même de comprendre l'artiste, et de bénéficier de la clairvoyance que, sinon, seule l'histoire puisse apporter ?

Question On le devine, la question de fond de tout ceci, celle qui sous-tend le questionnement et qu'il faudra tenter d'élucider, est bien celle-ci... Qu'est-ce que la modernité ?

_________________
"Breathe-in experience
Breathe-out poetry"
Muriel Rukeyser
Back to top Go down
View user profile
Waënelin
VigAdmin.
avatar

Number of posts : 917
Age : 41
Localisation : Somewhere out of the world
Registration date : 2005-11-24

PostSubject: Re: Ruptures artistiques et Art   Sun 19 Feb - 21:01

A la demande de Daudie je déplace ce message ici Wink



Petite histoire de l'art moderne


Pour s'y retrouver un peu, une petite analyse qui date de l'époque où j'étais encore intelligente (Rolling Eyes), lors de mon année de maîtrise... Elles sera peut-être un bon point de départ pour approcher la variété de l'art moderne et l'art abstrait en particulier.



LA PEINTURE MODERNE


Réalistes et impressionnistes sont d'abord concernés par le monde tangible qui se présente à nos yeux. Or nous savons tous qu'il existe d'autres mondes: ceux de l'intellect, des émotions, de l'imagination, du rêve, de l'âme. C'est cette sorte d'évidence interne que l'artiste peut tenter de rendre visuellement perceptible: expressionnisme. Il y a alors transformation des images et formes empruntées au monde extérieur sous la pression de ces forces intérieures.
CF Van Gogh
Matta (A l'écoute du vivant)
Gauguin (Manao Tupapau, l'esprit des morts veille)
Matisse
Kandinsky.


=> Deux voies pour aller vers l'abstraction:

- celle qui fait appel à la logique structure/géométrie : Cézanne et Seurat --> Picasso, Gris --> Mondrian;
- celle qui fait "chanter" les couleurs et les formes : Gauguin --> Matisse --> Kandinsky.


- Les REALISTES se concentrent sur les objets du monde visible et sur ce qu'ils suggèrent;
- Les IMPRESSIONNISTES s'intéressent aux effets de lumière;
- Les EXPRESSIONNISTES opèrent une distorsion des formes naturelles et une transmutation des couleurs, dans un but décoratif ou pour accroître l'intensité émotionnelle;
- Les FUTURISTES s'attachent à traduire le mouvement;
- Les CUBISTES fabriquent à partir des choses et des êtres des compositions éclatées en plans angulaires;

- et enfin, les ROMANTIQUES et les SURREALISTES. Au lieu de se fonder sur la description des des choses comme les réalistes, sur les effets émotionnels comme les expressionnistes ou sur l'invention formelle comme les cubistes, ils font appel à notre goût pour le mystérieux, le romantique, l'étrange, le magique, l'onirique.
CF Byder (Les travailleurs de la mer)
Rousseau (La bohémienne endormie)
Chagall
De Chirico
Dali...

Les montres molles appartiennent à l'univers hypnagogique. Elles sont irrationnelles, impossibles, fantastiques, paradoxales, dérangeantes, déconcertantes, inquiétantes, absurdes, folles : pour les surréalistes ce sont les plus grands compliments! Parti-pris: c'est du subconscient qu'émane tout ce qu'il y a de valable en art.

Cf aussi Miro
Paul Klee
Max Ernst
Blume (La Ville Eternelle, surtout)



L'ART ABSTRAIT


Origine de l'art abstrait: Kandinsky. Premier à aboutir à une vision abstraite consciente et non passagère, et surtout parce qu'il est le seul parmi les pionniers de l'art abstrait à ne pas avoir été retenu par le cubisme. K. mise sur la couleur en tant que moyen d'expression complet...
cf le topic Couleur et paradoxe pour l'approfondissement de ce thème.

Pendant que la couleur se libère de la représentation, la construction et le concept du volume et de la ligne changent également avec Cézanne et Seurat. Dans leurs tableaux la forme se consolide. La peinture remonte de l'accidentel à l'absolu, de l'objet à la géométrie de l'objet.

Le CUBISME relaie Cézanne. La forme conduit tout droit à l'art abstrait. Les CUBISTES ne rejettent pas la réalité. Objets et êtres sont présents, mais leurs formes, au lieu d'être reprises, reproduites à la lettre, sont analysées. Ceci va croissant... dans la dernière phase du CUBISME (1912-1913), Braque et Picasso procèdent à une synthèse de toutes les données issues de l'analyse des formes.

Mais le monde extérieur n'est pas encore renié.


Or, Mondrian part du dernier état de synthèse cubiste et en épure les traits jusqu'à l'abstraction totale. Malévitch aussi.

1910-1916:

- Kandinsky tente de donner des assises à l'art abstrait en rationnalisant l'expérience intuitive de la couleur.
- Mondrian rationnalise le comportement de la forme, persuadé d'atteindre à un absolu.
- mais Malévitch, d'un bond, voit l'extrême point de ce double processus de rationnalisation lorsqu'il peint en 1918 son Carré blanc sur fond blanc: la forme absolue et la couleur absolue ne peuvent être que la fin de la peinture.

(Lui entendait fin comme but et aboutissement... on peut se demander si cela n'en est pas aussi la fin comme terme, mais ce n'est pas le sujet ici et je me retiendrai de prendre parti, bien que cela me brûle les doigts! green grin contentons-nous de poursuivre l'analyse...)

Le développement de l'art abstrait a donc fini par montrer les limites du rationnel; => réaction : irruption de l'irrationnel au sein-même de l'abstraction.

=> seconde phase de l'art abstrait (depuis la fin de la guerre)

De là l'attrait pour la source de l'irrationnel : le subconscient.

Exclamation attention, ne pas associer systématiquement SURREALISME et subconscient.
Le champ du subconscient exploré par le surréalisme est réduit parce qu'il reste dans les limites de la figuration. Exploration partielle car elle confère au subconscient illimité et mouvant les limites rigides et dominatrices du conscient.

A l'inverse, dès 1945, une autre partie du mouvement abstrait tente d'arracher par tous les moyens des lambeaux au subconscient, et les offre au regard tels quels: balbutiements encore informes (Wols) ou incursions à perte d'haleine (Pollock). Le but est d'attirer la sensibilité au coeur de ce qui n'a pas de nom.
Alors ce n'est plus le subconscient qui émerge de la clarté de la conscience, c'est la conscience qui, à la faveur des sens, est contrainte d'affronter l'opacité du subconscient. C'est la descente à pic vers l'expérience: la conscience a cessé d'être normative.


CONCLUSION

Il y a une ligne de démarcation très nette entre les 2 phases de l'art abstrait, la première liée encore à la philosophie idéaliste traditionnelle, tandis que la 2ème relève déjà de la philosophie existentielle.
A une peinture abstraite axée sur l'espace (l'espace "dimension de l'être" selon Bettini) succède une autre déployée dans le temps, le temps comme "émergence de ce qui existe".

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_________________
Explorez la raison qui vous commande d'écrire; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre coeur; faites-vous cet aveu: devriez-vous mourir s'il vous était interdit d'écrire?
- R.M.Rilke
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/waenelin
 
Ruptures artistiques et Art
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» [Iraq] Tableaux Artistiques à base de Timbres
» Publications techniques et artistiques (Les)
» [collection] Du Dragon Vert (Ed. Litté. et Artistiques)
» Photos Artistiques
» Faits divers artistiques

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Forum sur l'art de Viggo Mortensen :: Don't move but ACT-
Jump to: